De retour sur le chemin de l'église

Depuis début décembre, les personnages de la crèche ont retrouvé leur église grâce à la mobilisation de nouveaux habitants.


L'automne dernier, Frédéric et Véronique Julia se sont portés volontaires pour ouvrir l’église le matin et la fermer le soir et ainsi soulager Rolande Duché. Leur curiosité les a poussés jusque dans la sacristie. Là, ils ont remarqué sur la table deux statuettes, puis, en cherchant dans le placard, en ont trouvé d'autres, toutes fabriquées en plâtre et hautes d’environ 35 cm. « Elles étaient en bien piètre état, toutes poussiéreuses, et même un peu abîmées, se souvient Véronique Julia. Mais, il s'agissait bien des personnages d'une crèche. Un autre couple, nouvellement arrivé comme nous à Saint-Jean-d'Angle, Maurice et Christine Bender, nous a proposé de les rénover et de repeindre, en particulier, la robe de Marie. »

Ces opérations terminées, il aurait été dommage de ne pas remettre en scène la crèche dans l’église. « Nous espérons qu’une mobilisation va se créer autour d'elle car il manque l’âne, les Rois mages et des moutons, explique Frédéric Julia. Ce serait bien si on pouvait en trouver d'autres pour les remplacer. Mais nous aimerions aussi que les gens réinvestissent l’église. Architecturalement parlant, elle est magnifique. Et nous avons aussi la chance que le père Maxime Feliho, bien que responsable de nombreux clochers, nous ait promis de célébrer une messe au moins une fois tous les mois et demi. » D'ailleurs, le prêtre, entouré d’une trentaine de fidèles, est venu bénir la crèche mardi 21 décembre. Comme le veut la coutume, cette dernière restera en place et sera visible jusqu’à l’Épiphanie, le 6 janvier. Une occasion de remarquer que, dorénavant, les dates des offices seront affichées sur la porte d’entrée sous le porche.